Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > Commis de cuisine, une première étape !

Commis de cuisine, une première étape !

Date de publication : 03/02/2021
Commis de cuisine est la première étape dans la carrière d'un futur professionnel de la cuisine. En contrat d'alternance ou juste jeune diplômé d’une école de cuisine, il exécute des tâches simples en observant les cuisiniers expérimentés qui l'entourent. Il est néanmoins un élément indispensable de l’équipe de cuisine. Vous souhaitez faire carrière dans la restauration et devenir commis de cuisine !

Nous vous disons tous ce qu’il faut savoir pour vous lancer dans ce métier, de la formation en passant par la description des tâches quotidiennes, les qualités requises pour réussir et peut être devenir un jour un grand chef étoilé !

Commis de cuisine, une première étape

Quelles sont les formations pour devenir commis de cuisine ?

Le diplôme minimum est le CAP de cuisine qui se prépare en 2 ans après la classe de 3ème ou 1 an après un premier diplôme. Niveau bac, il y a le Bac pro cuisine qui se prépare en 3 ans après la classe de 3ème. Niveau Bac + 2, on retrouve le BTS Techno hôtellerie qui peut faciliter une évolution professionnelle plus rapide.

De plus en plus d’adultes font des reconversions professionnelles et choisissent le domaine de la cuisine. Ainsi, il est possible de passer le CQP cuisinier, le CQP commis de cuisine, ou encore un titre professionnel cuisinier. Il est aussi possible de préparer le CAP cuisine ou le bac pro cuisine en formation continue pour adultes.

Quelles sont les missions du commis de cuisine ?

Considéré comme un apprenti, le commis de cuisine peut néanmoins préparer un plat en toute autonomie cependant sous l’œil de professionnels. Il assiste ainsi les chefs de partie et le chef cuisinier dans la préparation et le dressage des plats. Ses missions sont très variées et peuvent s’exercer dans différents établissements comme les restaurants mais aussi les hôtels, les traiteurs et la restauration dans les collectivités, notamment les cantines d’écoles.

Plus concrètement, il prépare les ingrédients comme le lavage ou l’épluchage des fruits et légumes ou la réduction des sauces. Ensuite, il s’occupe de réceptionner et ranger les aliments suivant les règles d’hygiène. Enfin, il nettoie les plans de travail, la vaisselle et le sol pour laisser une cuisine impeccable pour le lendemain.

Quelles sont les qualités et compétences pour réussir dans ce métier ?

Au-delà du sens de la discipline, la résistance au stress et une bonne condition physique, le commis de cuisine doit faire preuve d’originalité et d’imagination en sachant disposer les aliments sur les plats pour le plus grand plaisir des yeux autant que les papilles. Métier minutieux et rigoureux, le succès est souvent lié à la créativité, aux inventions et au son sens de la présentation.

Quelles sont les évolutions possibles ?

L’évolution d’un commis de cuisine peut être plus rapide au sein d’un restaurant de petite taille, moins hiérarchisé qu’une brigade classique. De nombreuses opportunités sont proposées pour partir travailler à l'étranger, pour une expérience souvent très enrichissante. En maîtrisant l'anglais en retour, vous pourrez évoluer ensuite dans les métiers de la salle et de la réception en l'hôtellerie restauration.

Pour évoluer, ce qui compte le plus c’est l’expérience. En effet, la profession est prête à recruter un candidat dépourvu de diplôme, s’il a les compétences suffisantes pour travailler en toute autonomie. On peut également évoluer en se spécialisant en étant expert dans un domaine, poisson, viande, légumes ou desserts. Mais la progression classique, c’est le passage au poste de second de cuisine puis chef de cuisine.

  

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Les restaurants à l’ère du numérique
18/12/2020
Grâce aux nouvelles technologies, les restaurants améliorent leur qualité et révolutionnent l’expérience client. Il s’agit d’un changement très important dans ce secteur d’activité qui souhaite rejoindre l’ère de la numérisation. Nous vous proposons un point sur ces nouvelles avancées dans un contexte de pandémie et d’arrêt des activités qui ne peuvent qu’accélérer ce phénomène.

...




Le couvre feu : Une nouvelle épreuve pour les restaurateurs
22/10/2020
Depuis l’allocution du Président de la République et l’annonce du couvre-feu à 21 heures, les restaurateurs encaissent très difficilement cette nouvelle étape de la pandémie qui une fois de plus impacte leur activité d’une manière très importante, condamnant le service du soir. Le président annonce toutefois des aides. Nous vous proposons un point de situation et plus particulièrement côté emploi.

...